Retrouvez toute l'information économique de proximité

UN NAVIRE PLUS ÉCOLO POUR L’ÎLE D’YEU

Au terme d’un appel d’offres initié en 2019, la Région des Pays de la Loire a attribué au chantier Piriou, en accord avec le département de la Vendée (délégataire de la Région), le marché de conception et de réalisation d’un nouveau navire mieux dimensionné, plus performant et écologique pour assurer, à partir de juillet 2022, la desserte quotidienne de l’Ile d’Yeu. Coût de l’opération pour la Région : 21,9 millions d’euros (pour rappel, la Région finance chaque année à hauteur de 4,4 millions d’euros la Régie Yeu Continent et de 500 000 euros la desserte de l’île par hélicoptère).

Ce nouveau navire, dont la coque sera réalisée à Saint-Nazaire et qui mobilisera de nombreux sous-traitants régionaux, présente des caractéristiques très supérieures au navire actuel : 55 mètres de long (contre 50), une capacité d’accueil de 391 passagers (contre 250) et de transport d’équipements et de marchandises de 150 tonnes (contre 80) – 15 voitures contre 10 actuellement pourront, par exemple, être embarquées lors de chaque traversée.

L’impact environnemental du navire est considérablement amélioré : pour la 1ère fois en France, un ferry de transport public bénéficiera d’une alimentation électrique à quai pour réaliser toutes les opérations logistiques (chargement et déchargement des marchandises), limitant ainsi les émissions de CO² et les nuisances – bruits et fumées – associées. Par ailleurs, un effort très important est réalisé pour réduire au maximum les émissions polluantes au cours des trajets et garantir l’évolution des motorisations en fonction des dernières évolutions technologiques.

” J’attache la plus grande importance au développement et à l’attractivité de l’Ile d’Yeu. Et cela passe évidemment par une desserte performante et adaptée aux besoins de l’île et de ses habitants. La Région a fait, en accord avec le département de la Vendée, le choix d’un navire à la fois plus performant, plus écologique et mieux dimensionné. J’aurai le plaisir de venir le présenter à l’équipe municipale et aux habitants dans les prochaines semaines”, déclare Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire.

“Les capacités du nouveau navire seront très supérieures à celle de l’Insula Oya II, pour répondre aux besoins actuels de l’Ile d’Yeu mais également permettre son développement », estime Alain Leboeuf, président de la Régie Yeu Continent. « Ce nouveau navire est très attendu par les Islais pour remplacer l’Insula Oya II. Ses capacités accrues vont permettre d’améliorer l’acheminement des marchandises sur l’île avec des moyens performants”, déclare Bruno Noury, maire de l’Île d’Yeu.

Les commentaires sont fermés.